Costumes colorés, mélodies entrainantes et bonne humeur permanente, la Chenegouga ne passe jamais inaperçue. La guggenmusik de Bagnes, fondée en 1995, compte aujourd’hui plus de 45 membres, dont la moitié, il faut le préciser, a été formée à la musique sur le tas par des profs bien courageux et disponibles. Plus de 20 ans après, les musiciens des débuts côtoient les nouveaux et si la Chenegouga a gagné en expérience, elle n’a pas perdu en énergie ! L’infatigable guggen revisite des classiques de la musique ou des tubes actuels arrangés de manière festive pour assurer l’ambiance du carnaval surtout, ainsi que de plusieurs autres événements.

Pour la petite histoire

La Chenegouga a été fondée en 1995 par des membres de la société du carnaval. En effet, contrairement à la plupart des autres guggenmusiks, elle a la particularité de ne pas être une société à part entière, mais de faire partie du Carnabagnes, organisatrice du carnaval au Châble. Une complémentarité faisant que chaque membre de la guggen est automatiquement un membre actif du Carnabagnes. Cette union, si elle profite aux deux parties, a l’avantage de faire que la Chenegouga peut reposer sur l'apport de diverses manifestations organisées par le Carnabagnes, le carnaval du Châble évidement, mais aussi le bal d'Halloween ou occasionnellement des soirées guggen. Il était tout naturel à présent, de choisir un logo commun, réunissant les deux sociétés.

Aujourd’hui, avec encore une dizaine de membres fondateurs actifs, la Chenegouga est une société bien ancrée dans le paysage bagnard. Elle ne manque néanmoins pas de dynamisme et ne cesse d’évoluer pour le bonheur de son public, en Valais, en Suisse et même à l’étranger. Car si la Chenegouga se produit avant tout pendant le carnaval du Châble, elle participe aussi à d’autres carnavals, des soirées guggen et divers festivals. Elle sort même des frontières helvétiques pour se produire à Biarritz ou à Condom notamment.

Pour ne rien manquer des prochains événements de la Chenegouga, rendez-vous sur l’agenda !